SNFOLC Dijon

DNB 2018 : Toujours un DNB du socle

03 DNB communiqué snfolc191017

L’école du socle est incompatible avec l’Ecole de la République et la transmission des connaissances.

Or la substitution des compétences aux qualifications est une remise en cause des conventions collectives. Que ce soit pour le DNB ou pour le baccalauréat, par les coups successifs portés aux diplômes préparés dans l’Education nationale, on nous demanderait de valider les ordonnances Macron, on nous demanderait de dire oui d’avance aux chantiers qui vont s’ouvrir sur l’apprentissage ?

 

La note de service est claire

Le socle rapporte 400 points, il est du domaine des compétences et du contrôle continu.
Les épreuves terminales écrites rapportent 300 points en consacrant, par ailleurs, le mélange histoire-géographie et EMC, et la physique-chimie, la SVT, et la technologie, autrement dit la généralisation à tous les niveaux de l’EIST.
L’épreuve orale locale de 15 minutes rapporte 100 points (histoire des arts, parcours ou EPI).
500 points sur 800 relèvent de l’établissement !

Quand 5/8ème du DNB relève du local peut-on encore parler de diplôme national ?

Les mesures prises consacrent « une république décentralisée », des diplômes locaux, des évaluations locales.

31 octobre 2017

Élections professionnelles 2018

4 clics pour vos revendications, 4 clics pour reconquérir vos droits

Stages 2018-2019

Pour défendre ses droits, mieux vaut les connaître !

Bulletin d’adhésion 2018

Les bulletins de cotisation 2018 des 4 départements