SNFOLC Dijon

Défense des postes: l’appel commun d’une AG inter lycées

Des délégations de nombreux lycées de l’Académie se sont rassemblées le 7 mars pour discuter de leurs revendications et affirmer leur solidarité.

Les lycées Hippolyte Fontaine, le Castel, Simone Weil, Montchapet, Eiffel étaient présents. D’autres lycées de l’académie avaient apporté explicitement leur soutien à cette initiative sans pouvoir envoyer de délégation.

Pour un rappel du contexte de cette réunion et de la pénurie de moyens dans l’académie, vous pouvez cliquer ici.

Les établissements présents se sont mis d’accord sur un texte d’un appel commun, à diffuser auprès de tous les personnels, des parents d’élèves et des élèves eux-mêmes, mais aussi des médias et des élus au CTA.

Ils demandent audience à la rectrice pour le 22 mars, et organisent ce jour là un rassemblement au Rectorat à 13h avant de rejoindre la manifestation Fonction publique de l’après-midi.

Ils donneront suite à cette action après l’audience et le rassemblement.

Téléchargez ici leur appel: AG-18 Inter Bahuts du 7 Mars – Appel commun

Et lisez-le ci-dessous:

 

AG INTER ETABLISSEMENTS DU 7 MARS 2018

APPEL COMMUN

 

Des délégations de nombreux lycées de l’Académie se sont rassemblées le 7 mars pour discuter de leurs revendications et affirmer leur solidarité.

 

Les lycées Hippolyte Fontaine, le Castel, Simone Weil, Montchapet, Eiffel étaient présents. D’autres lycées de l’académie avaient apporté explicitement leur soutien à cette initiative sans pouvoir envoyer de délégation.

 

 

Les conditions de la rentrée 2018 ne sont pas satisfaisantes.

 

Les heures allouées aux établissements ne sont pas suffisantes

Leur répartition, dans chaque établissement, montre déjà ses effets sur les conditions de travail, aussi bien pour les enseignants que pour les élèves : suppression de groupes de TD ou d’AP, effectifs alourdis, services alourdis et sur plusieurs établissements.

De nombreux postes sont supprimés dans l’académie, bien au-delà des prétendues justifications démographiques.

 

Ces pertes préfigurent celles qui découleraient de l’application de la réforme du lycée et du Bac 2021 : dans la droite ligne de Parcoursup qui dévalorise le diplôme du bac, ce projet de réforme ne peut qu’accentuer les suppressions de nombreux postes et la fragilisation de nombreux autres encore.

 

Les lycées sont nombreux à demander des audiences, quelques-uns se sont déjà mis en grève.

 

Nous appelons les personnels de tous les lycées de toute l’académie, ainsi que les élèves et leurs parents à participer à un

 

 

RASSEMBLEMENT LE 22 MARS A 13H, DEVANT LE RECTORAT.

 

 

Une audience inter établissements, soutenue par les organisations syndicales FSU, FNEC-FO, CGT Educ’Action, SUD Education, sera demandée à la Rectrice.

 

 

Nous revendiquons :

 

l’annulation des DHG et leur redéfinition à la hausse dans toute l’académie.

l’annulation des suppressions de postes

– le rétablissement des aménagements, séries, divisions supprimés, dans tous les établissements qui en perdent.

– le retrait de la réforme Blanquer et du dispositif Parcoursup.

 

 

 

 

9 mars 2018

Élections professionnelles 2018

4 clics pour vos revendications, 4 clics pour reconquérir vos droits

Stages 2018-2019

Pour défendre ses droits, mieux vaut les connaître !

Bulletin d’adhésion 2018

Les bulletins de cotisation 2018 des 4 départements