SNFOLC Dijon

Une place pour chaque bachelier dans la filière de son choix à l’université !

Les résultats du Baccalauréat sont tombés. Alors qu’ils sont diplômés, des dizaines de milliers d’élèves ne savent toujours pas s’ils auront une place dans l’enseignement supérieur l’année prochaine. Un grand nombre d’entre eux risquent de renoncer, à force d’être placés sur des listes d’attente pendant des semaines voire des mois sur les formations demandées. La réalité, c’est qu’il n’y a pas assez de places dans les universités. Les lycéens ne sont pas responsables.

L’objectif du gouvernement, sous couvert « d’orientation et de réussite des étudiants », est bien d’éjecter des milliers de jeunes du système universitaire. De l’aveu même de certains présidents d’université, l’origine géographique a été utilisée dans les critères de sélection.

C’est dans ce contexte que le gouvernement a décidé d’en finir avec le caractère national du Baccalauréat, en généralisant le contrôle continu, en faisant sauter le cadre national des horaires et des programmes. A travers la réforme du lycée, le ministre Blanquer met en place un baccalauréat local, dont la valeur dépendra de la réputation du lycée ou du «profil» individuel du lycéen.

02 CMQ SNFOLC réformes Blanquer 5 juillet 2018

C’est la fin de l’égalité républicaine, c’est la déqualification en masse de la jeunesse.

Chaque bachelier doit avoir une place dans la filière de son choix !

01CMQ SNFOLC PARCOURSUP 02 juillet 2018

10 juillet 2018

Élections professionnelles 2018

4 clics pour vos revendications, 4 clics pour reconquérir vos droits

Stages 2018-2019

Pour défendre ses droits, mieux vaut les connaître !

Bulletin d’adhésion 2018

Les bulletins de cotisation 2018 des 4 départements